Question:
Doigté pour octaves au piano
Mark Lutton
2011-05-01 05:50:36 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Autre question sur le jeu d'octaves (comme dans l'Erlkonig de Schubert, la polonaise en la bémol de Chopin, etc.):

Je pratique les exercices de Hanon, et Hanon recommande d'utiliser le premier et le cinquième doigt sur les touches blanches et le premier et quatrième doigt sur les touches noires, c'est comme ça que je les ai toujours pratiquées. Mais avez-vous trouvé que c'est toujours le meilleur?

Décrit-il le raisonnement derrière cela? J'utilise toujours 1 et 5.
Maitre Hanon dit: "Dans toutes les gammes en octaves, les touches noires doivent être prises avec le 4ème doigt de chaque main." Aucune autre raison donnée. Je note que le 4e doigt est plus long, et si je veux jouer trois notes, deux si et un si bémol grave (main gauche), le cinquième doigt va sur le si et le quatrième sur le si bémol.
Avez-vous lu la [FAQ] (http://music.stackexchange.com/faq), [Good Subjective, Bad Subjective] (http://blog.stackoverflow.com/2010/09/good-subjective-bad-subjective /) et [Les vraies questions ont des réponses] (http://blog.stackoverflow.com/2011/01/real-questions-have-answers/)? Je ne suis pas sûr que «avez-vous trouvé que c'est toujours la meilleure solution».
Pardon. Je ne formule pas toujours les questions de la meilleure façon. Mais j'ai eu le genre de réponses que j'espérais voir.
Je ne sais pas quelle est la taille de vos mains, mais je peux aussi utiliser 3-1 avec des gammes. Cela rend la lecture des échelles d'octave legato beaucoup plus facile là où il y a deux touches blanches l'une à côté de l'autre.
Je dois adorer ce commentaire de Hanon victorien, c'est-à-dire la façon dont il est et c'est tout ce qu'il y a à faire. Je fais généralement cela moi-même, mais pas absolument. Mes mains ont un peu de mal à utiliser 3 sur la note supérieure lorsque je joue rapidement, mais cela donne souvent un son plus legato à l'utiliser. Voir les * Papillons * de Schumann pour de nombreux regards différents sur les octaves. Le premier morceau les a en 6/8, et si vous pouvez utiliser 3 dans les notes supérieures à certains endroits, cela peut prendre moins de travail pour obtenir le bon son legato qui, je crois, est nécessaire. J'utilise moi-même les règles de Hanon ici.
Quant aux octaves de la Polonaise, j'utilise 5345 pour le premier set et 4554 pour le second. Horowitz aussi. (Toute autre similitude entre ma performance et celle d'Horowitz est, pour citer Bob Dylan, une «simple torsion du destin».)
Cinq réponses:
#1
+11
ogerard
2011-05-01 13:04:35 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Utiliser la 4ème en alternance avec la 5ème sur les touches noires se fait principalement pour la raison suivante: legato, en particulier sur les demi-tons de la gamme.

  • Sur le main droite, vous avez un meilleur contrôle de la transition et du volume de la note la plus haute de l'octave, ce qui est le plus important pour le son et l'auditeur. Vous pouvez faire des échelles plus lisses de cette façon.

  • En ayant un doigté différent entre les touches noires et les touches blanches, vous avez une occasion supplémentaire d'entraîner votre main à s'adapter et niveler les différences de longueur de clé entre les touches noires et blanches. C'est également utile lorsque vous jouez sur des pianos droits avec une résistance ou une configuration inégales.

  • Avec 1-4, le pouce est plus parallèle aux touches et l'annulaire peut atteindre le noir touche d'en bas: vous avez moins de risque de toucher d'autres touches noires à proximité.

  • C'est aussi souvent plus facile au poignet, surtout si vous allez dans le registre supérieur: votre main est de plus en plus proche de suivre la direction de votre bras (chose symétrique pour les octaves dans le registre de basse sur votre main gauche).

Dans Chopin et Liszt, vous trouverez également conseil pour un doigté de 1 à 3 dans certains passages d'octave pour des raisons similaires (legato) et pour des parties très graves ou très hautes du piano. C'est difficile pour les petites mains mais cela peut être utile au vu des arpèges étendus et des accords cassés à la main gauche.

Si vous devez jouer au fortissimo et au staccato (Rachmaninov vient à l'esprit) ou juste devant vous (parce que 1-4 peut trop vous tordre les poignets), il peut être préférable de rester avec 1-5.

#2
+3
edgerunner
2011-05-02 06:03:55 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Votre annulaire (4) aurait plus de facilité à atteindre les touches noires sans avoir à déplacer toute votre main vers l'avant, et vous éviteriez un angle de poignet gênant vers les extrémités supérieure et inférieure. Il n'y a pas beaucoup de différence au milieu, vous pouvez donc vous en tenir à 1–5 quelle que soit la couleur de la clé.

#3
+2
hraesvelgr
2011-12-08 05:52:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink

L'alternance des 4e et 5e est effectuée pour que les octaves puissent être jouées "semi-legato". Évidemment, vous ne pouvez pas jouer un legato à toute la gamme de cette façon, car il y a des notes blanches adjacentes qui seront jouées 5 -> 5.

Pour jouer des octaves complètement legato, vous devez passer le quatrième doigt " par "le cinquième doigt tout en maintenant la note supérieure. Pour ce faire, jouez une note avec votre cinquième doigt, puis ajoutez votre quatrième doigt à la touche maintenue et retirez votre cinquième doigt. Cela laisse votre cinquième libre pour jouer une autre note. Vous pouvez jouer des octaves legato de cette façon, bien que ce soit une illusion car il n'y a pas de bonne façon de tenir les notes inférieures de l'octave. C'est une technique d'orgue pratique qui est utile au piano.

Une autre raison pour alterner 4 et 5 est de forcer la bonne technique du poignet dans les passages d'octave. Dans les courses d'octave rapides, l'économie de mouvement est la clé, vous ne pouvez pas faire d'énormes arcs entre chaque octave. L'utilisation de 4 sur des touches noires vous oblige à penser «à travers» plutôt que «rebondir de haut en bas». Ce type de technique est appelé «jeu d'impulsion». Pour pratiquer ces types de pistes d'octave, jouez la première octave, puis ajoutez successivement une octave de plus à chaque répétition. Vous jouez d'abord un, puis deux, puis trois etc ... Ce genre de pratique doit se faire à toute vitesse.

En passant, j'espère que vous ne pensez pas à jouer à l'Erlkonig. C'est une pièce brutale. Même les meilleurs pianistes trichent. Si votre technique n'est pas parfaite, c'est une pièce que vous pouvez vous blesser aux mouvements répétitifs en jouant.

Pour ma part, si vous décidez de jouer l'erlkonig. Voici quelques moyens astucieux de rendre les octaves plus faciles.

Déposez la note du bas des octaves et jouez 3-2-1. Seulement lorsque cela est musicalement approprié. (Pas dans les grandes sections!)

Un autre bon truc est de sauter avec la main gauche et de jouer la première octave de chaque triolet comme seulement la note inférieure de cette octave. En utilisant la main gauche bien sûr. Cela produit en fait un effet musical merveilleux qui ressemble encore plus à un cheval au galop qu'à la figuration originale d'octave.

Les octaves sont dures! Bonne chance!

Quant à la brutalité de jouer de l'Erlkönig, dans mon édition Bärenreiter l'annexe contient une deuxième édition («Zweite Fassung», je ne sais pas si c'est correctement traduit) avec des croches au lieu de triolets (?).
#4
+1
user28
2011-05-01 07:48:43 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je ne suis pas sûr que cela ait du sens pour moi. Les touches sont équidistantes, qu'elles soient blanches ou noires, et je ne vois aucune raison pour laquelle il serait préférable d'utiliser le plus grand 4ème doigt sur la plus petite touche noire. Il serait certainement plus difficile de jouer des octaves en passant rapidement d'une note à l'autre, car vous auriez à ajuster l'étirement de votre main entre jouer du blanc et jouer du noir.

Bien que ... peut-être que ce changement serait un bonne chose. Je sais que beaucoup de gens ont du mal à jouer des octaves répétées en raison de la fatigue / douleur croissante avec la main en position fixe. Je vais devoir essayer et voir comment cela fonctionne pour moi.

#5
+1
Michael Hetton
2011-05-02 05:35:20 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je ne peux pas obéir physiquement à cette règle - dans la plupart des cas, ma main ne me permettra d'utiliser que 1-5 ou de faire un bruit sourd (je pourrais utiliser une main plus grosse).

Quoi qu'il en soit, comme je vois cela, cela dépend de l'endroit où vous allez ensuite.

Je peux voir les utilisations du 1-4 si la mélodie est ascendante - la stabilité supplémentaire de l'annulaire aide le pouce à passer pour le suivant position. Si la mélodie descend, alors 1-5 donnerait un pouce stable, aidant le doigt à passer à la position suivante.

Dites-moi si je parle de tripes -



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...