Question:
Comment puis-je enseigner à un élève qui semble n'avoir aucun rythme?
Panagiotis Palladinos
2013-01-04 14:57:35 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai enseigné la guitare acoustique à un lycéen ces derniers temps et même si tout ce qui concerne la main gauche avance bien, il a de gros problèmes avec son rythme.

Pour vous donner une image complète l'opinion serait qu'il n'a pas de rythme. Il ne peut pas en comprendre le concept et il ne semble pas le reconnaître quand il est complètement décalé. Il ne peut pas applaudir en synchronisation avec un métronome sans mon aide et chaque fois que je lui montre un exercice, la semaine prochaine vient seulement de se rendre compte qu'il a mal fait toute la semaine.

Ma question est la suivante: Y a-t-il des techniques ou des exercices qui l'aideraient à s'améliorer? J'ai essayé de travailler avec le métronome mais il ne l'écoute tout simplement pas ou ne le fait pas comprendre les battements. Je lui fais toujours chanter les Strums d'un motif particulier au tempo avant même de le jouer à la guitare (par exemple Down Down-Up-Down-Up-Down) pour l'aider à se souvenir du mouvement de sa main droite et en même temps à pratiquer le rythme . Il le chante bien parfois mais la plupart du temps il est éteint même quand il le chante. Et quand je dis off, je veux dire que tout est mal fait. Il saute des pauses, il crée parfois ses propres pauses, il accentue les mauvais strums, etc. rend presque impossible d'essayer de lui expliquer.

Pas une réponse complète, mais j'ai eu un succès personnel en pratiquant le grattage sur le manche (7e à 10e frettes). Pour une raison quelconque, en combinant dire bas / haut, regarder une vidéo et grincer le cou, il commence à se synchroniser correctement.
Essayez l'un des grands de la basse: http://youtu.be/RRmiTta995o :)
Un peu décalé: jongler, apprendre à jongler fera bouger vos mains à un rythme régulier.
Faites-lui applaudir à temps sur des disques de musique qu'il aime. Cela devrait lui donner une idée de base.
Faites-lui compter et applaudir en marchant. Je parie qu'il marche à un rythme régulier.
Onze réponses:
#1
+27
NReilingh
2013-01-04 23:48:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je pense que @Ulf est sur la bonne voie - je vais développer ici.

On dirait que votre élève est au point où vous aurez besoin de travailler sur les bases absolues du rythme. Avant de vous approcher de subdivisions, de signatures rythmiques, voire du concept de noire, votre élève doit maîtriser le battement régulier . C'est, à bien des égards, le concept sur lequel les professeurs de musique généralistes de la maternelle passent toute leur année à travailler.

Si tout le reste échoue, alors l'idée Eurhythmics est celle que vous voulez regarder. Tout le monde a une horloge interne innée pour que nous ne tombions pas en marchant d'un point A à un point B. Vous devez l'utiliser pour "amorcer", essentiellement, son rythme musical.

Vous pouvez devez d'abord travailler à rebours, lui faire marcher dans la pièce à un rythme régulier et jouer de la musique sur votre guitare qui correspond à son rythme. Finalement, vous le ferez aller dans l'autre direction, en lui faisant changer son rythme de marche pour correspondre à la musique que vous jouez. Vous devriez utiliser une petite variation de tempo d'un exemple à l'autre, mais assurez-vous de jouer à une vitesse qui est facilement accessible à pied. Trop rapide ou trop lent et l'exercice échouera.

Une fois cette partie apprise, vous pouvez ajouter des applaudissements réguliers tout en marchant, et partir de là. Eurhythmics est l'approche de l'éducation musicale développée par Émile Jaques-Dalcroze. Il existe d'autres approches, et la plupart des éducateurs utiliseront différentes composantes de chacune pour différents concepts. Vous devriez être en mesure de trouver plus de ressources et d’exemples sur Google Dalcroze Eurhythmics.

C'est une bonne réponse. Nous sommes actuellement en pause pour les vacances, donc dès mon retour, j'essaierai certainement cette technique. Je conviens que son "problème" est vraiment fondamental, donc cela semble être la voie à suivre.
très belle réponse. Un rythme régulier fait des merveilles, même pour les musiciens plus expérimentés. Il n'y a rien de tel que d'applaudir FORT - le métronome est trop discret!
J'ai essayé toutes vos suggestions! J'y suis revenu pour commenter les progrès de mon élève. Eh bien, il ne se souciait pas beaucoup des exercices de rythme. J'ai essayé de les rendre aussi amusants que possible et il les appréciait un peu, mais il en est sorti rapidement et il voulait continuer à jouer de la "musique" hehe.
Il est difficile de travailler sur les compétences individuelles! Quand vous dites qu'il "est né d'eux", voulez-vous dire qu'il les a maîtrisés, ou s'est simplement ennuyé? Idéalement, vous voulez qu'il puisse s'évaluer avec précision, afin qu'il puisse dire quand il fait une erreur et créer sa propre boucle de rétroaction. C'est vraiment vrai pour nous tous - nous grandissons en tant que musiciens et enseignants à mesure que l'ensemble des compétences que nous pouvons identifier et évaluer s'élargit. Vous pourriez essayer de changer les choses et de lui demander de vous dire quand vous vous trompez pour développer ces compétences. Enfin, vous pouvez toujours superposer un concept rythmique à l'autre instruction musicale sur laquelle vous travaillez!
Mais ce qui est positif à son sujet, c'est qu'il doit être l'un des étudiants les plus têtus et les plus persistants que j'ai eu. Il veut VRAIMENT jouer de la musique et sa volonté commence à porter ses fruits. Il est maintenant capable de jouer une chanson complète normalement et même s'il est souvent confus, manque un grattage / battement et perd le tout (joue décalé), je crois qu'il commence à trouver un peu le rythme en lui. Ce que je ne pensais pas possible dans son cas pour être honnête. P.S. @NReilingh Désolé, je voulais continuer ma réponse (parce que je ne pouvais pas tout mettre en un seul commentaire. Ceci est la suite)
Aussi, ce que je voulais dire par «est né d'eux», c'est qu'il s'est ennuyé malheureusement. Il ne pouvait pas s'appliquer à en faire une routine quotidienne.
Je pense que le métronome est "trop ​​stable" et pas assez flexible pour être utilisé pour apprendre le sens du rythme. Il est important d'apprendre à reconnaître votre propre rythme interne avant d'essayer de vous adapter à un rythme externe. Cette réponse était parfaite!
#2
+14
Ulf Åkerstedt
2013-01-04 19:21:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vous pourriez peut-être essayer de travailler sur la marche dans le temps. Cela devrait être assez simple à expliquer et inclure des commentaires physiques de base sur l'activité. La différence de rythme entre la marche et la course peut être utile.

Peu à peu, vous pouvez ajouter des modèles d'applaudissements extrêmement simples tout en marchant.

hehe. Mon professeur de chant m'a fait faire ce genre de choses pour me concentrer. J'avais l'habitude de marcher dans la pièce en applaudissant et en criant des trucs. Cela semble bizarre mais cela fonctionne vraiment bien. Le seul inconvénient de cette situation est qu'elle est beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît. Vous ne savez jamais quand vous trouverez le bouton d'une personne, alors je vais essayer cela aussi. Merci de le rappeller.
Lorsque je marche dans une allée ou un trottoir, plus que quelques pas, mon cerveau devient très conscient du rythme et je commence à faire rebondir ma tête ou à claquer des doigts ou à sauter sur un air dans mon esprit. Quand je ne joue pas, c'est mon groove de sauvegarde. Si j'étais un facteur de porte à porte, rien ne m'arrêterait.
#3
+6
gingerbreadboy
2013-01-05 08:10:33 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Danse !

Si vous pouvez oublier le jeu réel de la guitare, jouez un enregistrement de la mélodie que nous apprenons et demandez à votre élève de simplement groover sur son siège. Ensuite, introduisez un peu de strumming en sourdine de style libre, mais continuez la danse sur chaise.

L'aspect le plus important de cette approche est de les amener à se détendre et à ne pas être timide à ce sujet, "regardez-moi, je «Je danse comme un imbécile sans accord» doit être le cri de guerre.

YMMV, mais je l'ai utilisé sur des personnes totalement sans rythme dans le passé et, même si cela ne les a peut-être pas transformées en l'homme le plus drôle de toute la putain de ville cela aide à surmonter la timidité initiale.

J'allais le simplifier encore plus - revenir à l'essentiel. A-t-il écouté de la musique quand il était enfant? A-t-il dansé sur la musique? A-t-il essayé d'écouter différentes sortes de musique, juste pour ressentir le pouls et le groove? Oubliez jouer, revenez aux bases de la sensation de la musique, semble-t-il.
#4
+5
beatdeaf
2013-12-09 11:26:23 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il me semble que votre élève peut être complètement sourd.

http://en.wikipedia.org/wiki/Beat_deafness

Il essaie plus que probablement de deviner où sont les battements et les restes. S'il est battu sourd, le faire pratiquer cela ne fera que lui causer de la frustration.

être un test en ligne lié à l'étude mais l'étude terminée, les résultats de l'étude se trouvent ici. http://www.delosis.com/listening/summary.html

Vous pouvez les contacter pour voir s'ils sont disposés à rendre le test à nouveau disponible en ligne.

C'est malheureusement vrai. J'ai eu une fois un élève sourd et je ne pouvais rien faire pour lui. Il ne pouvait pas applaudir dans quelque chose comme un rythme régulier. Bien sûr, tout devrait être essayé. Mais certains ne l'obtiendront tout simplement jamais.
#5
+3
luser droog
2013-01-04 15:43:03 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Peut-être l'enregistrer en train de jouer et lui faire écouter. Il se peut que le fait d'exécuter les mouvements et de se souvenir de ce qui vient ensuite occupe toute son attention disponible. Cependant, écouter la lecture n'a aucune de ces distractions.

Une autre idée est de lui faire écouter beaucoup de musique rythmiquement intéressante. L'African Drum Ensemble d'Art Blakey, peut-être. Ou des tambours Taiko. Ou des percussions vocales de Sheila Chandra. Juste pour avoir plus de rythme dans sa tête .


Après réflexion, je soupçonne qu'un problème important pourrait être le désir de l'élève de plaire au professeur. Bien que cela puisse bien fonctionner dans les études scolaires, cela ne le servira pas ici. La musique doit être égoïste.

Je commence à craindre qu'aucune «technique ou exercice», présenté comme tel, ne soit pratiqué avec diligence à la maison. Il doit fournir une satisfaction immédiate. Il doit s'agir d'une technique que l'étudiant désire apprendre. Et le seul moyen que je connaisse pour le faire est de le lier directement aux chansons qu'il veut jouer.

Donc, pour chaque facette - harmonie, rythme, tempo, articulation - le premier exercice sur la feuille doit être extrait directement de sa chanson préférée. Puis peut-être quelques variantes simplifiées ou complémentaires. Si les exercices sont gratifiants, ils ont beaucoup plus de chances d'être rentables.

(Cette modification a été influencée par la réponse étonnamment formidable de @ gingerbreadboy. Et s'inspire de mon propre manque de diligence en tant qu'étudiant.)

J'ai essayé de m'enregistrer sur vidéo en jouant et en chantant le rythme pour qu'il puisse l'écouter et peut-être essayer de jouer le jeu. Mais il ne peut pas suivre. Et cela ne l'aide évidemment pas car il a compris le mauvais rythme quand je suis revenu la semaine prochaine - même s'il l'avait en vidéo. Mais vous avez raison sur son attention, car les seuls moments où il peut jouer le rythme en continu sont lorsqu'il semble distrait et complètement détendu.
Mais qu'en est-il de l'enregistrer * lui *, puis de l'écouter ensemble?
Je n'ai pas essayé ça. Je vais! Mais la plupart du temps, il fait des erreurs qu'il ne comprend pas. Est-ce que l'écoute des erreurs ne les fera pas rester dans sa tête? - Je vais aussi suggérer une musique rythmiquement intéressante. Cela semble être une cause incontournable. Je pense qu'une partie du problème est son manque de stimulations rythmiques tout au long de sa vie jusqu'à présent.
"Est-ce que l'écoute des erreurs ne les fera pas rester dans sa tête?" J'espère bien que non. Mais la lecture de cette question m'a vraiment fait m'arrêter et réfléchir. Je pense que c'est là que vos conseils feront toute la différence. Si vous indiquez des choses comme "voyez que vous anticipez ici ... et un peu tard ici", alors cela est associé à l'étiquette "erreur" et devrait l'aider à mieux reconnaître quand il fait la même chose pendant l'entraînement.
#6
+2
user52346
2018-08-17 13:15:19 UTC
view on stackexchange narkive permalink

C'est tellement vieux, mais en tant que quelqu'un qui est incliné dans la danse, pas de talent musical (mais toujours talentueux d'un point de vue visuel), je peux comprendre. J'ai joué de la batterie pendant un certain temps (ainsi que du piano) et j'ai sucé au rythme et souvent en gardant le tempo.

La façon dont j'ai résolu ce problème était de bouger mon corps au rythme. Souvent, dire verbalement 1234 1234 1234 à temps, à la partie la plus chargée m'aide à comprendre le tempo. C'est une chose de distraction, adhd ou autre Parfois, vous êtes tellement absorbé par l’énergie de la pièce que vous oubliez qu’il y a une marche régulière là-bas.

Il ne fait probablement rien d'aussi mal, juste pendant une seconde ou deux et ça fait boule de neige de rester assis là, confus pour savoir où diable est le rythme. Être confus à l'endroit où le rythme est souvent résolu en bougeant simplement. 1234 1234 alors vous êtes tous rattrapés.

Je trouve que c'est plus facile dans la danse, je trouve plus difficile dans le hachage (dj), et c'est le plus dur au piano / percussion. La guitare se situe dans la gamme des percussions lointaines, souvent avec batterie et basse. Faire du travail manuel plutôt que du travail corporel est difficile et inconfortable pour ceux qui ne sont pas super musicaux.

En tant que musicien peu pratiqué, la meilleure façon de résoudre ce problème est plus de musique et de mouvement. Obtenez de la musique chargée et forcez-les à passer régulièrement à temps. Le reste est une promenade de gâteaux.

J'aime le classique ou l'EDM pour danser, chanter ou hacher. La syncope est agréable et englobe souvent un grand effet palindromique. Peut-être efficace

#7
+1
Tekkerue
2015-12-15 14:43:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Mettez quelques chansons avec des battements de batterie très simples et faites-lui garder le rythme avec la chanson simplement en piétinant et en applaudissant. Par exemple, Queen's We Will Rock You est un classique pour cela (et il devrait déjà être très familier avec), ou à peu près n'importe quelle chanson d'AC / DC car elles sont généralement très simples rythmiquement, ou certaines chansons avec une batterie très basique beats quel que soit le style de musique dans lequel il s'intéresse.

Une fois qu'il est capable de ressentir en interne les battements de ces chansons et qu'il peut imiter quelques battements de batterie simples en piétinant / applaudissant, vous pouvez traduire cela en théorie du rythme et expliquer comment le motif qu'il vient de frapper / applaudir se rapporte à l'impulsion du métronome, à la guitare, puis à la théorie rythmique standard comme les quart / 8e / 16e notes, etc.

Adolescent, j'ai pris la batterie et la guitare simultanément , donc je suis un grand fan d'apprendre à intérioriser le rythme seul sans la guitare. Le piétinement et les applaudissements sont parfaits pour cela, car les piétinements / applaudissements ne nécessitent aucun processus de réflexion, de sorte que toute l'attention peut être consacrée à se concentrer sur le rythme lui-même. C'est très différent lorsque vous essayez de coordonner vos mains à la guitare tout en vous concentrant sur les accords / fretting et le rythme / strumming en même temps.

#8
+1
Michael S
2015-12-15 22:53:14 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Parfois, pour mes élèves guitaristes les plus rythmés, je leur donnerai le livre "Syncopation" de Ted Reed. C'est en fait ce que j'utilise pour mes étudiants débutants en batterie. C'est simplement un livre de rythmes, commençant par les noires (3 "leçons" sur les noires, parce que les trois premiers combinent la basse et la caisse claire - mais je ne les ferai généralement travailler que sur l'un d'entre eux). Puis je passe aux motifs de 8e note, puis 16e, puis 8e et 16e ...

Pour mes étudiants en guitare, je les utilise comme motifs de grattage pour les progressions d'accords. Cela aide que tout soit à 4 mesures.

Je vais donc assigner une ou deux progressions d'accords (ou plus) et dire de les jouer avec ces rythmes sur cette page. D'abord sans métronome, puis plus tard (après environ un mois) avec un métronome. Je trouve que tous mes élèves s'améliorent avec leur temps après quelques semaines en notes 8 (je pense à cause de la subdivision).

J'ai récemment appris que l'école de musique Berkley utilise le livre de Louis Belson pour rythmer avec tous leurs élèves. Cela pourrait donc fonctionner aussi. Ce livre est plus volumineux, plus approfondi et peut-être plus intimidant (et probablement plus que nécessaire pour) les jeunes non-batteurs.

#9
+1
amalgamate
2015-12-15 23:11:19 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Une idée qui peut être couverte par les Eurhythmics mais qui mérite d'être mentionnée séparément est l'idée d'associer certaines structures rythmiques correspondant à un seul temps. Par exemple, Jell-O est souvent dit en deux syllabes paires et peut remplacer des paires de croches. Straw-berr-y est souvent prononcé comme une note de huit suivie de deux doubles croches. Développez le vocabulaire du rythme des élèves avec des mots de substitution comme celui-ci, puis plus tard, les constructions de mots peuvent disparaître en laissant les connaissances musicales intactes. Il y a un livre appelé Music Mind Games qui m'a donné l'idée.

Cette idée est basée sur le principe que nous avons tous appris le rythme depuis que nous avons appris la langue. Avec cette méthode, nous exploitons cet apprentissage de la langue pour nous donner une entrée plus facile dans l'apprentissage du rythme musical.

Une bonne idée, MAIS - les mots qui ne seront jamais prononcés que d'une seule manière par l'élève doivent être utilisés. «Strawberry» n'est pas un bon exemple, comme on peut le dire en quelques rythmes, annulant ainsi l'effet lorsque l'élève s'entraîne seul.
@Tim le problème avec cela est qu'il n'y a pas de mots comme ça. Tous les mots peuvent être manipulés de cette manière. J'accepte que la solution n'est pas parfaite, mais elle est toujours efficace sur le plan pédagogique. Recherchez les mots qui correspondent le mieux à un usage courant pour vous et votre région. Choisissez vos favoris et utilisez-les de manière cohérente. La vraie leçon que l'élève devrait en tirer est que le rythme sonne d'une certaine manière pour chaque combinaison de doubles croches et de silences, et comme il n'y en a pas beaucoup, ils peuvent être facilement mémorisés.
Si un élève associe mal un rythme à un mot, il peut être judicieux de changer de mot pour ce rythme, peu importe à quel point une prononciation rythmique vous semble étrange. Ou peut-être, pour cet élève, renoncez simplement à utiliser l'approche du modèle de rythme du langage et essayez autre chose. Les modèles de discours ne vont pas plus loin. C'est un outil dans le coffre à outils de votre professeur de musique. C'est tout ce que cela peut être.
BTW, l'idée de marche est mon préféré, mais cela a déjà été pris. :-)
Il doit y avoir * quelques * mots de plus d'une syllabe que l'élève dit toujours exactement de la même manière. Son nom, peut-être?
#10
+1
Cathy Baxter
2018-11-27 22:03:05 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vous n'allez pas aimer ma réponse mais j'enseigne depuis 26 ans et j'ai rencontré toutes sortes de difficultés de rythme. Il faut naître avec le sens du rythme. Si vous avez un sens du rythme parfois un peu décalé, vous pouvez l'aiguiser avec un métronome. Mais vraiment, le rythme est inné.

#11
  0
Paul
2017-12-21 14:28:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

A enseigné à un certain nombre d'étudiants à l'école au fil des années comme ça ... Je pense honnêtement que c'est presque impossible sans des heures de formation mécanique ... Je n'ai pas d'heures. J'ai 2 15 étudiants en musique qui ne peuvent pas jouer, nous allons vous bercer ou même applaudir dans le temps (d'ailleurs mon professeur principal qui a 55 ans ne peut pas non plus applaudir à temps!)

J'avais un étudiant qui était une machine sur le piano, vraiment appris des chansons bien en solo mais ne pouvait pas pour la vie de hime jouer dans le temps avec un groupe ... il était très découragé ... pas sûr qu'il y ait une réponse.Comme les enfants qui ne savent pas chanter en accord, parfois ils ne le fera jamais, comment pouvons-nous le leur casser?



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...