Question:
Est-ce que «extrêmement lent» signifie également «extrêmement difficile»?
Benoit
2011-04-30 16:01:46 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je joue des oeuvres d'Olivier Messiaen. Certains sont «extrêmement lents, extatiques» ou «infiniment lents».

Exemples:

  • «Louange à l'Éternité de Jésus» ( Quatuor pour la fin du temps ), violoncelle et piano.
  • «Regard du père» ( 20 regards sur l'Enfant Jésus ), piano seul

Je trouve très difficile de garder un tempo très lent et je me retrouve à améliorer la vitesse en jouant même lorsque je me concentre sur ce sujet. Avez-vous le même problème et comment y faites-vous face?

Merci pour les réponses!

Deux réponses:
#1
+9
Kyle Brandt
2011-04-30 20:32:34 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Deux choses peuvent aider, auxquelles je peux penser:

  1. Régler un métronome sur un temps fort, comme un battement d'une mesure pour voir où vous vous précipitez et accélérez.
  2. Subdiviser , subdiviser et subdiviser. :-) Si vous avez une forte pulsation interne qui bat un rythme plus petit comme les notes 8, cela peut vraiment aider. Les tempos lents sont difficiles à étudier, il est donc essentiel de conserver le rythme plus rapide subdivisé.

Une méthode pratique pour combiner ces derniers pourrait donc être de régler le métronome sur un rythme plus grand, disons la mesure de Demi mesure. Puis marchez dans la pièce avec vos pas en noires (je sais, c'est difficile quand quelque chose est vraiment lent, mais vous pouvez toujours le faire). En même temps, applaudissez les 8èmes notes, puis enfin chantez en même temps la mélodie, les rythmes ou l'air. Faire tout cela à la fois (peut-être ajouter une étape à la fois si vous en avez besoin) vous aidera probablement à l'intérioriser.

"Promenez-vous dans la pièce avec vos pas étant des noires" Ou, mieux encore, * dansez * dans la pièce. La danse intègre notre sens du rythme mental avec notre corps, tout comme tapoter vos pieds en jouant.
Un battement par mesure et Messiaen sont quelque peu incompatibles. Les mesures ne sont pas en temps constant. Le seul moyen serait un battement par 32e note… mais je pourrais avoir peur que cela casse le * legato *.
Je pense qu'avec Messiaen vous devez subdiviser au point que cela devienne naturel et que vous puissiez arriver au point où vous pouvez jouer les rythmes sans subdiviser.
La subdivision des œuvres fait des merveilles pour certaines pièces - Concerto pour flûte de Mozart en sol, deuxième mouvement est 4/4 andante non troppo. J'y pense en 8/8.
#2
+6
Mike Loukides
2011-05-04 17:19:50 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Tout par Messiaen est extrêmement difficile, donc ça ne compte pas ... mais félicitations pour avoir été assez courageux pour l'essayer. Il est important de compter correctement ces étranges notes à points multiples et ces mesures non intégrales.

Mais à part Messiaen, lent est presque toujours plus difficile qu'il n'y paraît. En plus des problèmes de tempo, les morceaux lents concernent uniquement le contrôle de la tonalité, ce à quoi de nombreux pianistes ne pensent pas assez.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...