Question:
Les exercices de répétition musicale insensés de Hanon sont-ils un excellent moyen de développer la force et la dextérité des doigts?
iddober
2011-04-27 14:07:35 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il y a beaucoup d'opinions différentes sur "Le pianiste virtuose en 60 exercices" de Charles-Louis Hanon. Certains disent que ce n'est pas musical et peut même entraîner des dommages au poignet, tandis que d'autres pensent que ce sont les meilleurs exercices. Je suis un pianiste débutant - comment devrais-je considérer ces exercices?

Ne peuvent-ils pas être à la fois une répétition insensée et sans musique et un excellent moyen de développer la force et la dextérité des doigts?
Hmm, est-ce [bon subjectif] (http://blog.stackoverflow.com/2010/09/good-subjective-bad-subjective/) et est-ce une [vraie question] (http://blog.stackoverflow.com / 2011/01 / vraies-questions-ont-des-réponses /)?
@Alex Basson: La réponse est absolument oui aux deux!
Certains des exercices de Hanon peuvent être trouvés ici: http://www.hanon-online.com/ -
Cinq réponses:
#1
+18
ogerard
2011-04-27 21:53:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il existe plusieurs écoles d'enseignement du piano. J'ai été élevé dans l'idée que presque toute la formation technique devrait être faite avec un morceau spécifique de musique composée comme cible, pas de manière isolée, et devrait être définie par l'enseignant après l'observation du jeu d'un élève. Il ne faut pas longtemps pour écrire un petit exercice sur une feuille de papier. L'art d'enseigner est de proposer progressivement des pièces du répertoire stimulantes tout en couvrant le terrain technique le plus important.

Chopin et Liszt ont été les premières études de piano qui étaient également des œuvres d'art par elles-mêmes et avaient une vision plus large que le style de leur époque.

Clementi, Hanon, Kunz et leurs consorts sont, dans ma petite expérience d'enseignement, un très bon moyen de décourager les étudiants et de ne rien réaliser de valable.Mais d'autres écoles de piano peuvent avoir un tradition efficace de les utiliser pour le bien de l'élève. Je ne sais pas comment faire ça. Je sais faire ça avec Bach, Schumann, Debussy, Scarlatti, Bartok, Chopin.

Czerny est autre chose, je recommanderais certaines de ses études à partir de ses travaux pédagogiques, mais encore une fois selon ce que vous désirez pour pouvoir jouer et avec un grain de sel.

Étudier trop (et trop tôt) sans pause, régularité et progressivité, nier la douleur, croire que forcer et frapper fort vous donnera de meilleurs doigts, est la source la plus courante et la plus réelle de dommages au poignet, d'inflammation de la main et de traumatisme, et non un ensemble spécifique d'exercices de piano.

+1 J'ai toujours vu une amélioration spectaculaire en abordant des pièces difficiles. c'est-à-dire: Étude révolutionnaire, Concerto de Varsovie, etc. Hanon n'a jamais fait grand-chose pour moi. Fingerpower (http://www.amazon.com/Fingerpower-Progressive-Technical-Exercises-PRIMER/dp/B000BWO2ZG/ref=sr_1_5?s=books&ie=UTF8&qid=1303967837&sr=1-5) a été utile pour construire une fondation dès le début , mais au-delà de cet entraînement intense des doigts, je n'ai jamais eu grand-chose à faire sans un morceau pour l'accompagner. En outre, le contrôle du coude est souvent plus important que la force des doigts.
+1 Pratiquer les exercices de Hanon sans objectif musical ne fera que vous rendre très bon pour jouer aux exercices de Hanon.
#2
+11
Dasaru
2011-04-28 01:33:46 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je voudrais répondre à cette question en citant un musicien que j'ai rencontré en ligne. J'oublie qui c'était, alors je m'en excuse. Mais cette personne a développé le canal carpien après avoir martelé en utilisant des exercices similaires. Cependant, ce qu'il a dit par la suite restera avec moi pour toujours. Il a dit: "Ces exercices fonctionnent vraiment pour vous aider à développer de meilleures compétences de jeu. Soyez prudent et considérez cela comme de soulever des poids. Très utile, mais vous pouvez vous blesser."

Je pense que cette citation met en évidence exactement ce pour quoi ces exercices sont conçus. Pour utiliser une analogie similaire: imaginez un boxeur soulevant des poids. Cela en soi ne fait pas d'eux directement un meilleur boxeur. Mais cela permettra au boxeur plus de force, de puissance et d'endurance dans l'arène de boxe. Pour un pianiste, ces exercices sont conçus pour donner au joueur plus de force de doigt, une meilleure flexibilité et une plus grande précision. Cependant, vous devriez le considérer comme un outil et rien de plus.

Tout comme le boxeur professionnel, vous ne voulez pas passer tout votre temps de pratique à soulever des poids. Un boxeur qui ne fait que cela sera assassiné sur le ring. Le boxeur aura beaucoup de force, mais pas de forme de boxe. À l'inverse, en tant que pianiste, vous devez développer un sens musical fort. Ces exercices ne vous apprendront pas à interpréter la musique ou à jouer "magnifiquement".

Un peu hors sujet: ce sont les mêmes problèmes avec les gens qui dépendent entièrement du métronome. C'est un excellent outil pour garder le temps, mais vous devez tout de même développer votre "tick interne".

Rappelez-vous simplement qu'il fut un temps où ces outils n'existaient pas.

#3
+5
Babu
2011-04-28 00:50:49 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je voudrais commencer ma réponse complète en disant que je déteste ces exercices. Ils sont ennuyeux, répétitifs et, vers la fin de la série, vraiment terrifiants. D'un autre côté, ils réussissent assez bien à isoler des "riffs" spécifiques et à renforcer la confiance en les jouant.

Leur place dans mon développement musical est comme un outil pour m'aider à entraîner mes doigts à jouer passages techniquement difficiles au sein de la "vraie" musique (faute d'un meilleur terme). Par exemple, lorsque j'ai du mal à jouer des octaves parallèles, j'éclate les exercices d'octave qui sont similaires à la section qui me pose problème. Lorsque je joue à travers les exercices de Hanon, je les transpose également dans la tonalité du morceau cible, plutôt que de rester en Do majeur.

Le fait est que je les aime pour m'aider à jouer des passages spécifiques. Jouer à travers tout le livre en une seule session marathon ne m'est pas utile. Cela étant dit, cela n'est probablement pas intrinsèquement nocif pour votre jeu.

#4
+1
bmargulies
2011-04-27 16:59:07 UTC
view on stackexchange narkive permalink

En intégrant ce que j'ai lu (et je ne suis pas un pro ), je serais prudent sauf si vous avez un professeur pour vous attraper si vous risquez de vous blesser. Pourtant, je soupçonne aussi qu'il est difficile de se blesser à moins de passer des heures à la fois avec une mauvaise position de la main.

Un livre vraiment merveilleux ("Jouer du piano pour le plaisir") les recommande.

#5
  0
Gramnation
2017-01-09 01:14:22 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je pense qu'il est important pour les débutants de remarquer que chaque mesure d'un exercice de hanon n'est souvent pas la même mélodie. Il ne peut pas être bon pour l'oreille d'un élève de jouer plusieurs mélodies subtilement différentes par octave en supposant qu'elles sont identiques.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...