Question:
Pourquoi la contrebasse est-elle le seul instrument de la famille des violons accordé en quarts?
Shevliaskovic
2015-06-24 21:16:20 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Sur les 4 instruments de la famille des violons (violon, alto, violoncelle, contrebasse), la basse est le seul instrument accordé en quart.

Wikipédia déclare

La contrebasse est généralement accordée en quart, contrairement aux autres membres de la famille des cordes orchestrales, qui sont accordées en quintes.

Pourquoi en est-il ainsi, alors que les trois autres sont réglés en quintes?

Juste de la spéculation, mais s'il était accordé en quintes, atteindre le quatrième d'une corde ouverte en première position pourrait nécessiter une longueur de main inconfortable, je suppose. Pas de problème avec le violon.
Une partie de la raison est qu'il ne fait pas partie de la famille des violons! Bien qu'il soit dans la section des cordes, il s'agit techniquement d'une viole et non d'un violon à l'échelle comme l'alto et le violoncelle. Un nom pour cela est "contrebasse viol". Les violes sont réglées en 4e. https://en.wikipedia.org/wiki/Viol
@ToddWilcox on ne sait pas si c'est dans la famille de la viole ou du violon. Voir le [premier paragraphe] (https://en.wikipedia.org/wiki/Double_bass)
Ok: http://www.telegraph.co.uk/inluxury/66245/1427731731835/unnamed-4jpg/ALTERNATES/h585-var/unnamed-4.jpg Remarquez en particulier les f-trous.
Sans une lignée claire, nous ne pouvons que deviner les raisons pour lesquelles il est réglé tel quel. La jouabilité est probablement la meilleure estimation.
Je suis bassiste et bassiste occasionnel. C'est assez pratique qu'ils aient le même réglage. J'ai de petites mains et sur la contrebasse, je peux à peine atteindre des intervalles de cinquième et d'octave - si elle était accordée en quintes, il serait impossible pour moi et la plupart des gens d'atteindre. Un instrument de basse accordé en quintes devrait être beaucoup plus petit.
Il y a en fait un mouvement qui se développe lentement au sein de la communauté de la contrebasse où les musiciens commencent à réaccorder leurs basses sur les 5èmes pour améliorer l'accordage / l'intonation.
Neuf réponses:
#1
+57
user1044
2015-06-24 23:58:11 UTC
view on stackexchange narkive permalink

C'est parce que la contrebasse, essentiellement, provient d'une famille d'instruments différente que le violoncelle, l'alto et le violon.

C'est une affirmation controversée parmi les historiens de la musique, car ces choses ont évolué continuellement, mais de nombreux chercheurs ne considèrent pas du tout la contrebasse comme faisant partie de la famille des violons.

L'argument est le suivant:

Environ deux siècles avant l'invention du violon, de l'alto et du violoncelle, il y avait la famille viole de gambe : le violone (la contrebasse viole), la viole de gambe, la viole ténor et l'aigu viol. Ces instruments ont pris de l'importance à la fin des années 1400, après avoir été originaires d'Espagne. C'étaient des instruments à six cordes, accordés en quarts , comme la guitare moderne . (et ils avaient aussi des frettes .)

enter image description here

Instruments de la famille des violes ou violes de gambe, de la violone sur la gauche à la viole aiguë à droite.

Le violon, l'alto et le violoncelle étaient des inventions plus récentes qui sont venues presque 200 ans après la première apparition de la famille viole de gambe. La famille des violons des instruments est venue d'Italie, et comme ils ont été conçus à l'origine, il n'y avait aucun instrument de basse dans cette famille. L'instrument le plus grave de la famille des violons était le violoncelle.

Les instruments de la famille des violons ont quatre cordes accordées en cinquièmes . Ils ont également des différences structurelles qui leur donnent un son beaucoup plus fort et plus fort que les instruments de la famille viole de gambe relativement silencieux. Une fois que le violon, l'alto et le violoncelle nouvellement conçus sont entrés en scène, la famille de violes de gambe est tombée hors d'usage, car ils ne pouvaient pas rivaliser avec le son fort et tranchant du violon, de l'alto et du violoncelle.

Comme il n'y avait pas à l'origine un membre de la basse de la famille du violon, de l'alto et du violoncelle, les luthiers ont adapté la conception existante du violone (la viole basse, six cordes accordées en quartes) pour le rendre plus apte à accompagner le nouveau violon- instruments de la famille.

En cours de route, le violone est devenu plus long en longueur d'échelle, pour augmenter la tension des cordes, le ton et la projection, et il a perdu ses deux cordes les plus hautes. Il a également perdu ses frettes. C'est devenu la contrebasse moderne. La structure et le design de la contrebasse moderne ont encore plus en commun avec l'ancienne viole de gambe qu'avec le violoncelle - même si, superficiellement, ils se ressemblent.

L'article de Wikipedia sur l'histoire du violoncelle explique la relation entre le violon espagnol le plus ancien et le plus grave (accordé en quarts) et le plus jeune violoncelle italien (accordé en quintes).

Note latérale: "violoncelle" signifie * exactement * "petit violon", "violone" à son tour signifie "grand alto". Un "violoncelle" est donc un "petit alto de grande taille". On pourrait supposer qu'un "petit grand alto" n'est qu'un "alto", sauf que comme vous le faites remarquer, l'instrument a un peu changé entre-temps :)
Réponse informative dans l'ensemble, mais un petit point de discorde: l'alto est acoustiquement imparfait et n'abrite pas la résonance ou le volume du violoncelle ou du violon. Bien qu'il s'agisse d'un bel instrument à part entière, il est généralement considéré comme un instrument «plus faible» en raison de ses caractéristiques acoustiques.
Génial - j'ai lu une fois (je pense que dans une note du musée [RCM] (http://www.rcm.ac.uk)) qu'une des façons de raconter quelque chose dans la famille des violons à partir de quelque chose dans la famille des violes était comment le corps rejoint le cou. Les violons se joignent perpendiculairement tandis que les violes s'inclinent. J'ai toujours été dérangé que les contrebasses semblent enfreindre cette règle. Mais ils ne le font pas!
@SomeDudeOnTheInterwebs et "violon" signifie aussi "petit alto". La distinction familiale originale est entre «gamba» et «braccio».
Tout cela est fascinant, mais l'accordage n'est pas une caractéristique inhérente à l'instrument. Une contrebasse peut être accordée comme vous le souhaitez (dans certaines limites), et certaines s'accordent réellement en quintes: https://en.wikipedia.org/wiki/Fifths_tuning. Je suis donc plus sensible à l'argument fondé sur les préoccupations liées au doigté de la main gauche. Bien que ceci: http://joelquarrington.com/tuning-in-fifths/ suggère également que les limitations techniques des instruments plus anciens peuvent avoir été un facteur.
Adendum: Il existe des contrebasses à cinq cordes - mais celles-ci sont ajoutées en dessous de la corde la plus basse normale. Nécessaire surtout pour Wagner, je crois;) et la note jouée dessus est plus un son ressenti qu'un ton entendu.
#2
+33
Tim
2015-06-24 21:43:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Avec de longues cordes ouvertes, la durée pour atteindre les notes, en particulier à l'extrémité du sillet, serait trop importante pour beaucoup de joueurs si elle conservait le modèle d'accordage des 5èmes. Faire l'accord en quarts signifie que la main gauche peut englober trois notes dans une gamme, puis passer à la corde suivante dans la même position de main. Cela dit, il n'est pas difficile de faire glisser quelques centimètres vers le haut, mais la précision est compromise lorsque cela se produit.

Voici une vidéo d'Adam Neely qui raconte brièvement l'histoire de la contrebasse et de son réglage, indiquant le idem:

+1 car c'est la cause première probable. Le fait que la contrebasse provienne d'une longue lignée d'instruments déjà accordés en quart est vrai mais trompeur; si cette famille n'avait jamais existé et que la famille des violons avait inclus un instrument de basse natif, elle aurait eu exactement les mêmes problèmes de doigté, et je crois qu'elle aurait dû implémenter la même solution, c'est-à-dire un accordage différent.
#3
+10
leftaroundabout
2015-06-24 21:42:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je peux penser à deux raisons:

  1. La basse est assez difficile telle qu'elle est. Si vous deviez le jouer comme un violoncelle, vous auriez besoin a) de changements de position beaucoup plus fréquents, et / ou b) d'un puissant, indépendant et large (beaucoup plus large que sur le violoncelle avec son échelle plus courte) pinky. Je pense que la plupart des bassistes n'utilisent jamais le pinky seul du tout (ou le font-ils?), Car une basse demande tellement plus de force que le violoncelle. Cela deviendrait très gênant dans l'accord des quintes.
  2. Dans le registre de la basse, le jeu polyphonique est en grande partie juste utilisable comme effet spécial: souvent il sonne simplement trop brouillon-indéfini. Vous ne bénéficierez donc pas vraiment des capacités d'accords de mandoline du violoncelle et du violon. (Bien sûr, l'accord des quarts est également excellent pour les accords comme le démontre la guitare - mais ces accords ne fonctionnent vraiment pas très bien sur les touches sans frettes. Les accords sur guitare sans frettes sont plutôt plus difficiles que sur violoncelle!)

On pourrait aussi dire que la basse n'a pas "besoin" d'une gamme aussi large que le violoncelle et le violon. Mais je dirais, pourquoi pas? Le violon et le violoncelle n'ont pas non plus vraiment besoin d'une gamme aussi large, ils l'ont tout simplement. Et le cliché d'alto utilise une gamme encore plus étroite que la basse, malgré son accordage en quintes ...

Le petit doigt est l'un des doigts les plus utilisés: P l'annulaire est peu utilisé. Au moins dans la [méthode de Simandl] (https://en.wikipedia.org/wiki/Franz_Simandl) qui est l'une des méthodes les plus courantes
Je pensais que la méthode de Simandl regroupait toujours le petit doigt avec l'annulaire?
Oui, mais vous appuyez avec votre petit doigt. l'annulaire soutient juste
Eh bien, je ne joue pas de contrebasse, donc je ne peux pas vraiment juger, mais pour moi, il semble que vous pourriez aussi bien dire «vous appuyez avec l'annulaire, le petit doigt soutient et définit exactement l'endroit». Quoi qu'il en soit, mon point était que le petit doigt n'est jamais utilisé seul, certainement pas étiré loin de l'annulaire. N'est-ce pas plus ou moins vrai?
Oui c'est vrai
#4
+6
user19146
2015-06-24 23:07:31 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les débuts (de 1500 à 1850 environ) des accords de basse sont très variables, avec entre 3 et 6 cordes et des accords allant de la troisième à la cinquième. Référence.

À l'époque classique, le virtuose Domenico Dragonetti jouait un CGD à 3 cordes accordé par basse une octave sous le violoncelle, qui était plus ou moins l'instrument standard pour lequel Haydn, Mozart et Beethoven ont écrit.

Le "standard" actuel (accordage EADG avec une extension de corde jusqu'au do grave) est une invention relativement moderne.

Mais, pourquoi l'invention de réglage moderne est-elle en quatre? C'est la question
"Invention relativement moderne"? En aucune façon. L'accordage actuel E A D G, en quartes, était utilisé par le violone près de deux cents ans avant l'invention du violoncelle. Ce que nous avons aujourd'hui avec la contrebasse moderne est un retour à l'accord original du violone, qui est plus ancien que le violoncelle, l'alto et le violon. Voyez ma réponse.
@user1044- Je n'ai jamais entendu parler de l'accord EADG moderne utilisé par violone - l'accord le plus courant était une octave plus bas que la basse gambe, c'est-à-dire DGCEA D. Avez-vous une source pour l'accord EADG utilisé à la Renaissance ?
#5
+4
user61682
2015-06-26 00:13:38 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La raison d'accorder un instrument d'une certaine manière est toujours pour des raisons de jouabilité (et de construction / conception / but de l'instrument). On pourrait certainement faire valoir qu'un instrument particulier appartient à une certaine famille, mais il ne répond pas entièrement à la question - la même question s'applique toujours - pourquoi cette famille est-elle accordée d'une certaine manière? "Juste parce que" n'est pas une réponse.

J'accorde souvent ma guitare à l'accordage standard (E A D G B E) et parfois des étudiants curieux me demandent pourquoi. Je ne sais pas qui a inventé ce réglage mais nous pouvons faire des observations.

  1. D'autres réglages sont tout à fait valables. Je peux régler ma sixième corde E jusqu'à D et la raison est d'obtenir un D grave dans la basse pour un son plus plein lorsque je joue en D. Le ré suivant est un peu élevé.

  2. L'accordage de guitare standard est tous les quarts sauf entre les cordes 3 et 2 qui est une tierce majeure. Pourquoi? Pas parce que c'est dans la famille des guitares. Si je devais accorder tous les quarts, les formes de gammes majeures deviendraient symétriques sur toutes les cordes, ce qui rendrait la lecture des mélodies un peu plus facile. Cependant si je voulais jouer des accords complets, je trouve vite que je n'ai pas assez de doigts et que le doigté devient impossible. J'ai un mi bas et maintenant un fa aigu et un do sur la deuxième corde. Nous accordons donc de manière asymétrique et sacrifions légèrement la facilité de jeu de la mélodie, car nous pouvons changer une note tout en jouant bien les accords. L'accord symétrique n'est pas si pratique pour un usage quotidien.

L'année dernière, j'ai joué Ayre de Golijov lors d'un festival de musique et mon solo a été écrit pour ronroco. Jouer ceci à la guitare était extrêmement difficile même si la musique n'était pas "extrêmement difficile". J'ai modifié l'accordage d'une corde, utilisé un capodastre et tout s'est mis en place en doigté. Je l'ai fait pour des raisons purement fonctionnelles.

Alors pourquoi un instrument de basse pourrait-il s'accorder en quarts au lieu de quintes? Nous devons d'abord comprendre la raison de plusieurs chaînes en premier lieu. Si je n'ai qu'une seule corde (une corde de basse par exemple), je ne peux que monter et descendre cette corde dans le sens de la longueur. Passer de la racine à la cinquième ou de la racine à la quatrième est une distance assez grande et nécessite une certaine énergie dans le mouvement de la main. Si j'ajoute maintenant une corde à côté, l'accorder la corde sur la même note ne me donne aucun avantage en termes de doigté. Disons que je décide d'accorder cette corde suivante à une cinquième plus haute. Cela crée une situation où la chaîne suivante est simplement une continuation de la chaîne d'origine mais commençant à la cinquième. Cela signifie que moins d'énergie de la main est nécessaire pour jouer de la racine à la cinquième. Je déplace simplement une distance plus courte vers la chaîne suivante. C'est analogue à la téléportation. En position ouverte, je n'ai même pas besoin d'utiliser la main gauche, juste la droite. Cependant, si j'ai également besoin d'un quatrième, je dois encore remonter cette chaîne de E pour obtenir le A. Étant donné que notre système de clés est basé sur I, IV et V, régler un cinquième n'est pas si génial. Accorder les deux cordes en quarts me donne ces trois notes à une courte distance l'une de l'autre. Je peux passer de la racine à la quatrième très facilement et maintenant la cinquième est juste un peu plus loin. Cela sera reflété dans chaque position sur chaque chaîne. Ceci est souhaitable pour tout instrument censé jouer des notes de basse. C'est la même raison pour laquelle une guitare règle normalement ses cordes de basse par quart.

Lorsque vous commencez à raccourcir la longueur de l'échelle et que vous vous attendez à ce que votre instrument joue principalement des mélodies, cette distance de la racine à la quatrième devient techniquement moins problématique.

Enfin, les basses électriques à six cordes s'accordent généralement toutes en quart. La raison est la même que ci-dessus et aussi parce que jouer des accords comme une guitare n'est pas si génial - l'instrument est gros et ces notes graves peuvent rapidement devenir boueuses. Dans ce cas, des doigtés symétriques sont préférables.

Attention, vous devez utiliser deux sauts de ligne pour que Markdown crée un nouveau paragraphe.
Bonne réponse, même si je ne dirais pas que l'accord sur les quarts est nécessairement idéal «pour tout instrument censé jouer des notes de basse». Le violoncelle est également beaucoup utilisé pour les lignes de basse et il fonctionne très bien en accordage en quintes, car la gamme est plus courte et vous avez besoin de beaucoup moins de force que sur la contrebasse. Je suis à peu près sûr que le réglage des quintes fonctionnerait bien aussi sur la basse électrique - seulement, il n'aurait pas vraiment beaucoup d'avantage sur les quarts non plus; l'habitude (les bassistes électriques sont plutôt plus susceptibles de jouer également de la guitare ou de la contrebasse) a établi l'accordage des quarts.
Il est déjà assez difficile d'obtenir le 9e sur la basse (électrique). Je ne dirais pas que "l'accord des quintes fonctionnerait bien sur la basse électrique" ... avoir la racine, la 5e et l'octave facilement accessibles avec une portée manuelle et deux frettes de distance est * extrêmement * pratique.
#6
+4
Grace Parkin
2018-10-18 00:45:35 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je joue de la contrebasse et je sais que si elle était accordée en quintes, cela nécessiterait beaucoup plus de décalage. Aucun contrebassiste n'a la portée des doigts pour avoir les cordes accordées en quintes. Je dis pas de contrebassiste car l'instrument monte dans les tailles pour s'adapter au joueur. Il est peut-être possible d'accorder des quintes si quelqu'un qui jouait normalement d'une contrebasse de taille normale jouait une contrebasse de huitième parce que sa portée de doigt serait trop grande pour l'instrument, mais il jouerait probablement de l'instrument comme un violoncelle de toute façon.

#7
+3
Danielle Meyer
2016-02-09 06:09:40 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il était courant dans les écoles françaises du XIXe siècle de s'accorder en quintes. A cette époque, les bassistes allemands et anglais passaient aux quarts. Il a été noté que les bassistes allemands et anglais n'avaient pas besoin de travailler aussi dur que leurs homologues français. Les Français hésitaient à quitter les quintes car ils estimaient que les quintes basses accordées se mélangeaient mieux avec les violoncelles altos et violons car leur série harmonique était similaire. Je ne sais pas à quelle heure le changement a été effectué. Voici un livre de méthode de basse américaine de 1891 qui est pour trois basses à cordes accordées de bas en haut, C, G, D. http://imslp.org/wiki/Method_for_the_3-String_Double_Bass_(Fischer,_Carl) J'ai enfilé ma basse CGDA une octave plus bas que le violoncelle. J'aime cela! Consultez également le site Web de Joel Quarington pour en savoir plus sur les quintes de basse contractuelle accordées. http://joelquarrington.com/

#8
+2
user28339
2016-05-03 07:36:14 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les valses de basse composées par Dragonetti ont beaucoup de notes appariées qui vont du 1er au 4ème doigt sur les cordes pour minimiser le décalage. On peut en dire autant des 6 sonates de Vivaldi et des sonates de Benedetto Marcello. Il semble que les compositeurs de cette période aient pris en compte l'accordage en 4e et ont fait des morceaux qui ont facilité le jeu aux bassistes. (Je sais que Dragonetti jouait une basse à 3 cordes, mais je pense que l'accord était toujours en quart.) Les morceaux en question auraient été ennuyeux et difficiles à jouer à la vitesse si la basse avait été accordée aux 5èmes. Je ne suis pas vraiment un bassiste expérimenté, mais c'est ainsi que les morceaux semblent être structurés. Je me trompe peut-être totalement, mais c'est ainsi que je vois les choses.

#9
+1
adrian steeves
2016-02-24 02:12:03 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il semble que les Espagnols aient décidé que le quatrième accord était le mieux adapté à leur guitare qui était un instrument qui fournissait principalement des accords pour la danse ou le chant. Jouer les positions d'accord sur la contrebasse serait plus difficile sur un instrument accordé en quintes. Les Italiens avaient un point de vue différent.

En avez-vous des preuves?


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...