Question:
Pinky est soulevé de manière incontrôlable lors de l'exercice des doigts
iddober
2011-04-29 10:59:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Quand je fais des exercices avec les doigts (par exemple Hanon), mon petit doigt est levé après avoir joué (appuyez et relâchez) une touche avec mon quatrième doigt, puis est encore plus élevé et est strié après que le troisième doigt a joué une touche . J'essaye de le combattre, afin de conserver une belle courbure de la main. Cependant, est-ce que chaque pianiste a un problème avec cela, et ce problème peut-il être surmonté?

Quatre réponses:
#1
+19
Rein Henrichs
2011-04-29 11:07:48 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Les efforts inutiles sont inefficaces. Une tension inutile nuit à la fois à votre technique et à votre corps. Jouez aussi lentement que nécessaire jusqu'à ce que vous puissiez détendre votre petit doigt. Je vous garantis que vous pouvez jouer une note par minute avec un petit doigt détendu. Puis augmentez lentement la vitesse. S'il y a une chose pour laquelle une bonne pratique est bonne, c'est de briser les mauvaises habitudes. Mais, comme tout ce qui vaut la peine d'être fait, cela prendra du temps. Soyez patient.

D'accord. J'ai juste essayé ce que l'OP décrivait et j'ai été surpris de voir mon petit mouvement, mais avec concentration, je l'ai empêché de se produire. Je suppose que je suis capable de le faire grâce à la pratique du piano.
Assurez-vous de faire attention au problème même après l'avoir résolu; à cause de mon inattention, j'ai eu le "petit doigt britannique" se faufiler dans ma technique à plusieurs reprises.
ma propre expérience soutient vos conseils et ceux de Babu: si vous voulez ajouter quelque chose à votre technique, vous devez le construire progressivement à partir de la vitesse la plus lente et de la plus grande attention consciente à la vitesse et à l'automaticité que vous pouvez atteindre avec vos autres compétences. La précipitation ne signifiera que la volatilité.
Ma femme les appelle "Alien Antennas". C'est à peu près la seule façon de les résoudre.
#2
+3
Dasaru
2011-04-29 15:40:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un bon exercice pour aider à surmonter cela est de mettre la main à plat sur une table. Ensuite, avec votre main détendue, essayez de soulever un doigt tout en gardant vos autres doigts sur la table. Faites cela avec tous vos doigts. Le but est de bouger un doigt sans bouger les autres. Cela vous aidera avec la dextérité de vos doigts et la coordination "doigt-œil".

De même, vous pouvez essayer cet exercice au piano. Gardez simplement votre main détendue sur les touches. N'appuyez pas sur les touches, gardez-les simplement détendues et en position de jeu. Puis soulevez lentement chaque doigt comme avant.

Au début, cela peut être difficile pour certains de vos doigts. N'abandonnez pas! Continuez, allez lentement et vos doigts finiront par rester détendus.

Ne serait-il pas plus logique de s'entraîner à appuyer sur BAS au lieu de lever les doigts? Après tout, dans la création musicale, nous nous concentrons généralement sur le fait d'appuyer sur les touches, même si la vitesse à laquelle les doigts sont levés influence également le son de la musique.
#3
  0
Brad
2017-12-05 11:16:05 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai en fait exactement le même problème. Après avoir fait quelques expériences, j'ai découvert que la raison en était uniquement à cause de mon annulaire. Quand j'essaie de soulever mon annulaire tout seul, mon petit doigt se soulève de manière incontrôlable avec mon annulaire.

Cela apparaît au piano quand on joue un passage rapide, car mes doigts bougent très vite, donc mon annulaire saute après avoir joué une note pour passer à la note suivante. Cela fait sauter mon petit doigt avec lui, provoquant le tristement célèbre «petit doigt volant». Mes objectifs pour résoudre mon problème sont:

  1. Rendre mes annulaires plus flexibles et essayer de séparer leurs mouvements de ceux de mon petit doigt (exercice de Dasaru).
  2. Entraînez-vous donc mon l'annulaire ne saute pas à des hauteurs inutiles dans les passages rapides (exercice de Rein Henrichs).

C'est exactement ce que j'ai inventé ma propre expérimentation, et les objectifs ne sont qu'une sorte de " hypothèses "puisque je ne les ai pas testées, mais je pense que le principal problème de ce problème est l'incapacité ou la rigidité de lever l'annulaire. J'espère que cette explication vous aidera!

#4
  0
Ansa211
2018-03-17 05:42:10 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai trouvé qu'il vaut la peine d'expérimenter deux types de rotation, à savoir la rotation autour du grand axe de l'avant-bras (déplacer le pouce de haut en bas et le petit doigt vers le bas et vers le haut avec l'avant-bras et l'index agissant comme axe de la rotation), et la rotation de la paume en parallèle avec les touches pour que toujours le doigt qui joue soit dans le même sens que les os longs de l'avant-bras (afin d'éviter de tordre la main vers le côté extérieur comme en A en cette image; je trouve que mon problème de rose volant disparaît lorsque mon poignet est droit comme en B).



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...