Question:
Comment faire swinguer une chanson?
Shevliaskovic
2013-12-13 19:27:30 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai essayé de jouer des lignes de basse swing, et bien que techniquement je puisse jouer la sensation de swing (les 16e notes avec quelques triolets), cela ne semble pas être swing .

Cela semble un peu ennuyeux et forcé , comme si cela ne venait pas naturellement à l'oreille.

Comment puis-je faire swinguer mes lignes de basse?

Cinq réponses:
#1
+15
Brian Flanagan
2013-12-14 02:09:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ce que vous cherchez, mon ami, c'est "le groove". Au fur et à mesure que vous le découvrez, il y a plus que l'approche mécanique (ou même mathématique) de jouer certaines notes avec un rythme de triolets. Bien que votre approche soit techniquement correcte, je suppose qu'elle n'a pas le sentiment que vous recherchez. C'est ce qu'on appelle "groove" ou être "dans la poche" ou (surtout pour les batteurs) le backbeat.

Il y a une subtile paresse nécessaire pour vraiment avoir cette sensation de swing, de shuffle ou de backbeat. Avec les bassistes, c'est particulièrement délicat car il faut à la fois pousser le groove (en étant mort pour certaines parties rythmiques) mais aussi devenir un peu paresseux (afin de vraiment capturer cette sensation de swing). Essayez de penser à jouer les notes de lecture aléatoire un peu tard. Même certains des temps forts peuvent être un peu en retard sur le rythme. Votre batteur est probablement en train de clouer le groove, alors laissez-le faire. Hit beats 1 et 3 morts. Tout le reste peut être le plus petit peu en retard. Essayez d'éviter d'être parfaitement mathématique à ce sujet. Laissez ces autres notes atterrir un peu plus tard.

Écoutez quelques-uns des plus grands du jazz et du funk et vous commencerez à entendre le groove. Les premiers rock-n-rollers l'ont également «compris». C'est amusant quand on s'habitue à l'entendre sur ces vieux disques (les premiers Elvis, Fats Domino, Bill Hailey, etc.) parce que certains mecs du groupe ne groovinaient pas, alors que d'autres le swinguaient vraiment. Le choc des styles accentue vraiment le rythme. De plus, tous ces battements de batterie funk que les artistes hip-hop volent sont tous d'excellents exemples de clouer totalement le groove. (P-funk, The Meters, James Brown, début EWF, début Kool and the Gang, premiers Commodores, etc).

Tant de gens ont du mal à décrire ce qu'est vraiment le groove. (Michael Jackson a essayé de l'expliquer à son groupe comme "sortir du lit un samedi matin".) C'est pourquoi cela peut être insaisissable. C'est difficile à expliquer, plus difficile à maîtriser. Mais une fois que vous l'entendez, vous ne pouvez pas ne pas l'entendre.

#2
+5
Tim
2013-12-13 20:40:03 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Beaucoup plus facile avec un batteur, en particulier un bon batteur. Pensez 12/8 fois, comme en 4 de base dans une mesure, mais chaque battement est divisé en croches de triolets. Jouez sur le premier et le troisième de certains - pas tous - des triplés, ce qui rend le premier legato et le troisième plus staccato. Dire la vieille comptine anglaise aide: "Humpty Dumpty", pour donner une sensation de swing. Jouez parfois une note morte sur le bit «ty», parfois une octave. Si vous jouez des 1 et 5, avec parfois 3 lancés, cela ne sonnera pas aussi bien qu'une ligne de basse ambulante pour certaines chansons. Si vous ne trouvez pas de batteur apprivoisé, essayez une boîte à rythmes, ou même la section rythmique sur un clavier bon marché.

#3
+3
Dom
2013-12-13 21:21:32 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Un moyen simple et très efficace d'apprendre à swinguer sur n'importe quel instrument est de maîtriser le rythme shuffle / swing. L'idée est au lieu de jouer les croches directement comme vous les joueriez normalement dans un motif long et court (jouez la première croche comme deux triolets de huit notes à égalité et jouez la dernière croche comme un triolet de huitièmes). Je commencerais juste à jouer une note, puis une fois que vous aurez une bonne compréhension du rythme, montez et descendez les échelles en le jouant.

Ce n'est pas trop compliqué et une fois que vous maîtrisez bien le rythme, vous pouvez basculez facilement entre le rythme swing et les triolets. Un motif simple que j'aime bien qui utilise un combo de rythme swing et de triolets avec les temps 1 et 3 étant des croches de swing et les temps 2 et 4 étant des triolets de croche.

J'ai trouvé un bon site qui montre ce que je indiqué ci-dessus et l'a expliqué plus en détail: Study Bass: Shuffle And Swing Rhythms

J'espère que cela vous aidera.

#4
+2
Marquis of Lorne
2015-06-12 04:57:06 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Le swing ne se compose pas du tout de triplés. Lorsque vous jouez beaucoup de triplés, vous détruisez le swing. Il me semble qu'il y a plusieurs éléments:

  • Le phrasé à 2 ou 4 mesures. C'est très important. Dès que vous réfléchissez à des phrases d'une mesure, le swing s'arrête.
  • longues notes de basse. Les joueurs de formation classique joueront généralement des croches suivies de silences. Un bassiste swing jouera de vrais crotchets, et il fera tout son possible pour allonger les notes.
  • et bien sûr, les demi-croches (doubles croches). Ceux-ci ne sont pas du tout placés sur un sous-temps défini par un triplet, ils sont flexibles. Dans la basse, ils se produisent généralement sur les 2e ou 4e notes de la mesure, rarement les deux. Ils devraient être plutôt retardés et flexibles, comme dans la musique baroque, mais avec une intention swing plutôt qu'une intention maestoso . C'est là que tout devient impondérable bien sûr.
#5
-3
Old Mike
2018-03-01 17:04:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je trouve que le langage corporel aide ici. Déplacez-vous simplement au rythme de la musique - le swing suivra naturellement.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...